Quel contrat choisir pour assurer une moto d’occasion ?

moto d'occasion

Afin de réduire les dépenses allouées à l’achat d’une moto, la meilleure alternative consiste à s’orienter vers le commerce des équipements de seconde main. Avant d’entamer la recherche du modèle de moto d’occasion idéal, il convient de définir précisément le budget à consacrer à l’acquisition et de s’en tenir à cette somme. Bien entendu, celle-ci doit comporter le prix de la moto en plus du tarif lié à l’assurance. Mais quel type d’assurance moto choisir en fonction de son profil ?

Pourquoi faut-il choisir une assurance moto ?

Selon le code des assurances, tout conducteur de véhicules terrestres dotés d’un moteur doit souscrire une assurance moto de collection. Celle-ci sert en effet à couvrir au moins la responsabilité civile. Bien entendu, cette obligation s’adresse à tous les conducteurs qu’ils soient motocyclistes ou automobilistes. Son application est aussi valable pour les deux roues en panne ou en circulation.

Dans le cas où la moto ne dispose plus de carburant dans son réservoir et qu’elle est dépourvue de sa batterie, de ses roues, l’assurance moto collection n’est plus obligatoire. Le coût associé à la souscription à une assurance moto de collection dépend principalement du contrat choisi.

Afin de dénicher une assurance moto ancienne à moindre prix, vous avez actuellement le choix de vous fier aux comparateurs des prix sur internet. Le comparateur d’assurances motos en ligne vous permet de réaliser gratuitement un comparatif de toutes les offres disponibles y compris les garanties, les tarifs ainsi que le type d’assurance.

Il est également possible d’obtenir un devis gratuit en ligne après avoir sélectionné la formule qui vous parait intéressante. Cela peut vous être avantageux puisqu’en plus de gagner votre temps, certaines offres d’assurance moto de collection vous donnent l’opportunité de régler vos frais d’assurance en toute facilité.

Quelle est la meilleure assurance à adopter pour une moto d’occasion ?

À la différence d’un équipement neuf, une moto d’occasion présente une valeur assez réduite. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’opter pour une assurance tous risques. Ce type d’assurance moto ancienne parait assez onéreux à la souscription. De plus, il impose des cotisations relativement importantes.

Dans la majorité des cas, il est recommandé d’opter pour une assurance au tiers qui indique généralement l’assurance minimale indispensable pour pouvoir parcourir les routes sur une moto. Ce type d’assurance moto collection permet de couvrir votre responsabilité civile en cas de dommage provoqué par une personne tierce. Autrement dit, en cas d’accident responsable, l’assurance au tiers prendra en charge tous les dégâts matériels et corporels causés par un tiers.

Moins coûteuse, la RC marque le type de contrat proposant la garantie minimale imposée par la législation. Pourtant, elle ne couvre pas les frais associés à la réparation de votre moto et aux frais médicaux en cas d’accident responsable.

Quelles sont les autres garanties disponibles ?

D’autres garanties existent en plus de la responsabilité civile. Pour la plupart du temps, elles sont optionnelles et dépendent du type de formule que vous sélectionnez. Dans ce cas, vous avez le pack d’assurance moto tous risques. Comme son nom l’indique, ce type d’assurance vous protège contre tous les dégâts qui pourraient se produire.

En revanche, si vous avez envie d’accéder à des assurances plus étendues, l’alternative la mieux appropriée est de privilégier une couverture dite intermédiaire. Par rapport à l’assurance tous risques, cette formule est aussi moins onéreuse. Pourtant, ce type d’assurance moto de collection vous permet de sélectionner de nombreuses garanties comme la garantie contre l’incendie ou contre le vol.

Bien entendu, vous avez la possibilité de souscrire une solution de protection corporelle. Cela sert essentiellement à indemniser tous vos sinistres corporels. Selon le cas, ce type d’assurance moto ancienne peut comprendre le versement d’un capital en cas de décès, l’indemnisation du déficit fonctionnel définitif en cas de handicap après un accident, la prise en charge de tous les frais médicaux, etc.

Certains motards préfèrent actuellement souscrire uniquement une formule visant à protéger leurs équipements. Dans cette optique, la compagnie d’assurance rembourse les bottes, les gants, le blouson ou encore le casque du motard.

Certains établissements d’assurance prennent même en charge le remboursement de la totalité de la somme liée aux accessoires. Si vous comptez en bénéficier, vous êtes tenu à garder l’ensemble des factures durant une période de cinq ans. Pour connaitre davantage sur ce type d’assurance, il convient de s’entretenir directement avec votre assureur, car toutes les compagnies d’assurance ont mis en place des conditions qui leur sont propres. Il se peut donc qu’elles changent d’étalement de garantie ou de nom. Bien évidemment, le tarif peut varier également d’un assureur à l’autre.

Quels sont les points à vérifier avant d’acheter une moto d’occasion ?

Par rapport à un deux-roues neuf, une moto d’occasion a un coût relativement bas. Elle ne requiert pas en effet une souscription à une assurance tous risques. Mais si l’investissement de départ est faible, les coûts subséquents peuvent être importants surtout si vous avez une moto présentant quelques points défaillants.

Il s’avère indispensable de mettre au point un certain nombre d’éléments avant de procéder à une transaction. Dans ce cas, vérifiez si la moto dispose des pneus, des freins, d’une boite de vitesse, de moteur. De même, observez bien si elle n’est pas pourvue d’un système de suspensions, etc.

À titre de rappel, vous pouvez déterminer l’état de votre deux-roues à partir de ses pneus. Dans ce sens, examinez bien si ceux-ci sont usés ou non. Une mauvaise répartition marque un déséquilibre causé habituellement par des chutes.

En plus de la vérification des roues, le nombre des kilomètres déjà parcourus représente également l’un des points qui peuvent vous permettre d’estimer l’état global de la moto. Dans cette optique, profitez de l’occasion pour vous informer davantage sur la régularité des séances de maintenance s’il en a eu.

Une fois que vous avez terminé toutes ces vérifications, réunissez à présent tous les papiers nécessaires avant de conclure de contrat de vente ainsi que la transaction. D’une manière générale, vous pouvez encore vous servir de l’assurance moto collection souscrite par l’ancien possesseur de la moto. Mais celle-ci n’est valable que le jour de la cession.

Quels gants acheter pour faire de la moto ?
Quelles sont les marques de moto ayant le plus de succès ?