Que comprend un kit d’embrayage voiture ?

Kit d'embrayage voiture

Se trouvant entre le moteur et la boîte de vitesse, le kit d’embrayage assure la transmission de la puissance du moteur aux roues par l’intermédiaire de la boîte de vitesse. Il s’agit donc d’un outil primordial pour le bon fonctionnement de votre véhicule, il est constitué de trois principaux composants et se doit d’être remplacé lorsque cela s’avère nécessaire.

Kit d’embrayage : définition et rôle

Par définition, le kit d’embrayage correspond à un élément équipant les véhicules disposant d’une boite de vitesse manuelle. C’est un ensemble de pièces mécaniques qui transmet la puissance du moteur vers ladite boîte permettant le changement de rapport. Autrement dit, il permet à votre voiture de s’arrêter ou de repartir pendant que le moteur reste allumé. En effet, grâce au système d’embrayage, votre véhicule peut démarrer en 1ère sans réaliser d’à-coups et sans caler.

Il existe 2 types d’embrayage à savoir l’embrayage hydraulique et l’embrayage mécanique. La commande de ce dernier s’effectue par câble raccordé à la pédale l’embrayage. Quant à l’embrayage hydraulique, la commande s’active via le liquide de frein.

Que contient un kit d’embrayage ?

Trois composants demeurent indissociables dans un kit d’embrayage. En premier lieu, le plateau assure le rapprochement du disque d’embrayage avec le volant moteur. Aussi appelé mécanisme d’embrayage, il est constitué d’un diaphragme plutôt conique et des fentes radiales représentant ses « doigts ». Ces deux éléments agissent communément pour composer le ressort d’embrayage et s’activer tel un levier. Ensuite, les garnitures se fixent sur un composant dénommé disque d’embrayage. Conçu en tôle, le disque repose sur un plateau d’appui relié au vilebrequin.

Enfin, le kit d’embrayage comprend la butée se situant après la fourchette. Il s’agit d’un levier commandé par le câble d’embrayage. Quand la fourchette d’embrayage est actionnée par la pédale, elle commence à exercer une pression sur la butée. Ce mécanisme libère alors le disque reliant le volant moteur avec la boîte de vitesse manuelle. C’est le débrayage.

Quand remplacer un kit d’embrayage ?

Comme la majorité des pièces mécaniques, le système d’embrayage possède une durée de vie variable. Plusieurs habitudes de conduite conditionnent cette durée de vie. Par exemple, lorsque le conducteur maintient longuement la pression sur la pédale ou au contraire, s’il a l’habitude de la relâcher trop rapidement. À part cela, le type de conduite (plutôt urbaine ou sportive) impacte aussi considérablement l’usure d’un kit d’embrayage. Plus précisément, c’est la garniture du disque d’embrayage qui s’amincit pendant les débrayages successifs entraînant un patinage de la voiture.

D’autre part, il existe divers symptômes qui indiquent la défaillance d’un système d’embrayage comme l’inconfort dans le passage des rapports, un bruit mécanique permanent, une odeur de brûlure ou encore un embrayage qui patine. Utilisé à mauvais escient, l’embrayage peut aussi causer des dommages au plateau qui brûle. Par exemple, si le chauffeur appuie longuement la pédale d’embrayage pendant qu’il accélère lors du passage de rapport, l’automobile va patiner au lieu d’accélérer convenablement.

D’une manière générale, il est judicieux de contrôler le système d’embrayage tous les 60 000 à 80 000 km. Afin d’assurer le bon fonctionnement de ce système, il est possible de réaliser un test simple sur le véhicule. Pour ce faire, serrez le frein à main et tentez de mettre la voiture en marche en 3ème vitesse. À ce moment, si le moteur ne cale pas instantanément, alors le système d’embrayage s’est révélé HS. Ceci dit, procédez à son remplacement le plus tôt possible car cela peut être l’origine d’une panne définitive provoquant l’immobilisation totale de la voiture.

Tuning auto : acheter des filtres à air sport en ligne
Quels sont les avantages de l’assurance auto collection ?