Qu’est-ce que la prime à la conversion ?

Le gouvernement encourage les Français à adopter des comportements plus responsables. Ainsi, de nombreuses aides ont été mises en place pour favoriser la protection de l’environnement. Dans le secteur de l’automobile, l’achat d’un véhicule moins polluant donne accès à une prime à la conversion. Mais qu’est-ce que c’est ?

Prime à la conversion : c’est quoi au juste ?

La prime à la conversion vise à inciter les citoyens à se débarrasser de leurs voitures polluantes et à se procurer d’un véhicule neuf ou d’occasion plus respectueux de l’environnement, qu’il soit diesel, électrique, hybride ou essence. Dans ce cas, il faudrait mettre la vieille voiture dans un centre VHU agréé. Toutefois, la prime n’est pas figée. Le montant varie en fonction du type de voiture achetée. Les conditions ? Le véhicule émet au plus 116 g/km de CO2 et porte la vignette Crit’air après le 1 Er septembre 2019. De même, un abattement de 40 % sera appliqué aux véhicules flex-fuel roulant au superéthanol E85 sur leurs émissions de CO2. Attention ! Les voitures qui coûtent plus de 60 000 € à l’achat ne sont plus éligibles à la prime à la conversion.

Comment calculer le montant de la prime ?

Le montant de la prime à la conversion varie selon le véhicule éligible et le revenu fiscal de référence par part ou RFE. Néanmoins, il est possible de bénéficier d’une prime pour acheter une voiture électrique neuve ou d’occasion sous certaines conditions L’avantage, c’est qu’elle est cumulable avec le bonus écologique. En tout cas, depuis le mois d’août, on a constaté une baisse de la prime. La super prime doublée s’adresse aux salariés et indépendants parcourant 60 kilomètres par jour ou plus. Elle est réduite à 3 000 € et peut aller jusqu’à 5 000 € pour une voiture électrique ou hybride rechargeable pour un foyer dont le RFE est inférieur ou égal à 6 300 euros et 13 489 euros pour les gros rouleurs. Pour l’acquisition d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable, la prime est limitée à 2 500 euros selon l’autonomie. Dans le cas d’un véhicule essence Crit’Air 1 neuf ou d’occasion, d’un diesel Crit’Air neuf et d’un hybride rechargeable, la prime s’élève à 1 500 euros.

Qu’est-ce que la prime à la casse ?

Pour bénéficier d’une prime à la conversion, vous devez remettre votre ancienne voiture à la casse. Mais la voiture à détruire doit également respecter certaines conditions. En effet, le véhicule doit être immatriculé avant le 1er janvier 1997. Dans le cas d’un diesel, la date de mise en circulation doit être avant le 1er janvier 2006. De même, seuls les véhicules particuliers sont éligibles, assurés, acquis au moins un an avant la mise à la casse et immatriculée en France. Aussi, la destruction devra être réalisée dans un centre agréé véhicules hors d’usage dans les 6 mois suivant l’achat.

Vignette crit’air : quelles sont leurs particularités ?
Quels sont les avantages d’une voiture à boite automatique ?